Maman pour la première fois

Le blog préféré des nouvelles mamans!

Suivi de grossesse

Classé dans : Uncategorized — mamanpourlapremierefois at 9:45 on Mardi, juin 6, 2017

Une fois la fébrilité et l’excitation passée, il faut contacter votre médecin. Un suivi de grossesse est très important. Si votre médecin ne peut faire de suivi, demandez-lui de vous référer à quelqu’un. SI vous n’avez pas de médecin de famille, référez-vous à votre CLSC.

Le premier rendez-vous se fera vers la 8ième semaine de grossesse. Lors de votre première rencontre, le médecin fera un bilan de santé en vous posant beaucoup de questions sur votre santé, celle du papa et vos antécédents familiaux. Il prendra votre poids et fera un examen gynécologique. Rassurez-vous, l’examen gynécologique n’est que pour la première rencontre. Jusqu’à la 36ième  semaine de grossesse environ, vos visites se résumeront à un peu de questions, écoute du cœur de bébé et pesée. Vers la 36ième semaine, le médecin vérifiera votre col afin de savoir si le travail est commencé ou non.

Bébé est supposé tourner la tête vers le bas autour de la 30ième semaine. Si vous êtes comme moi et que le médecin croit que bébé à toujours les fesses vers le bas, il devra vérifier.

 

Papa est le bienvenue

Je déteste aller chez le médecin. J’ai donc supplié mon mari de m’accompagner lors des rencontres avec le médecin. J’ai vraiment apprécié sa présence et il a pu lui aussi poser ses questions. Une grossesse se vit à deux, donc le suivi concerne aussi papa.

Dépistage de la trisomie 21 et amniocentèse

Votre médecin vous demandera si vous êtes intéressé à faire ce test. Il faut savoir que ce test n’est pas couvert par la régie de l’assurance maladie et coûte environ 400$ (aux dernières nouvelles). Je vous conseille de vraiment bien vous informer avant d’accepter ou de refuser. Malgré ce que vous disent les médecins, il faut savoir que ce test n’est pas sans risque.

Voici des liens pour plus d’information :

http://www.msss.gouv.qc.ca/sujets/santepub/depistage-prenatal/index.php?test-de-depistage&augmenterTailleTexte=grand

http://www.msss.gouv.qc.ca/sujets/santepub/depistage-prenatal/index.php?Dois-je-passer-le-test-de-depistage&PHPSESSID=a09cb2f515775b5bd7298aca944fb8bf

http://www.branchez-vous.com/info/opinions/evenement/2009/03/le_test_de_depistage_de_la_tri.html

http://www.rue89.com/2011/03/13/depistage-de-la-trisomie-21-cinq-femmes-racontent-le-test-prenatal-194353

http://www.mamanpourlavie.com/forum/sujet/a-celle-qui-ont-fait-une-amniocentha-se

 

Voici quelques liens pour de l’information supplémentaire sur le suivi de grossesse :

http://www.gynecoquebec.com/gynecologie/santedelafemme/sujets-1-suivi-de-grossesse-normale.php

http://www.mamanpourlavie.com/grossesse-maternite/pratico-pratique/2340-differences-dans-le-suivi-de-grossesse.thtml

http://www.inspq.qc.ca/mieuxvivre/sections/MV2011_Grossesse.pdf#page=57

 

Vous pouvez toujours vous référer au CLSC de votre région pour plus d’information :

http://www.indexsante.ca/CLSC/

 

Bon suivi et bonne grossesse

Elle

Ça change une vie hein?

Classé dans : Uncategorized — mamanpourlapremierefois at 6:25 on Mercredi, février 1, 2012

maman-bebe_313.jpg

‘’Ça change une vie, hein?’’. C’est probablement la première phrase que vous entendrez une fois sortis de l’hôpital. Vous l’entendrez trop souvent même. Vous allez tellement l’entendre que ce sera la première chose que vous allez dire lorsqu’on vous demandera; ‘’ Et puis, comment c’est la vie de parent?’’. Cette phrase devrait être une bonne chose car, effectivement, un enfant change une vie. Pourtant, chaque fois que je l’ai entendu j’avais l’impression qu’une tonne de brique me tombait sur les épaules. Le ton sur lequel on m’a souvent dit cette phrase n’avait rien de positif. J’ai même lu une fois quelqu’un qui disait : ‘’ Un enfant ça fait sortir le meilleur de soi mais le pire aussi’’. Oh lala! Ça ne vous encourage pas dans votre nouvelle vie de parent tout ça. En fait, j’étais encore plus découragée à force de l’entendre. C’est pourquoi je viens à la rescousse, pour vous encourager.

Pour ma part je reformulerais cette phrase comme suit : Un enfant, ça enrichie une vie. Certes devenir parent à son lot d’adaptation et de chamboulement d’émotions. En gros, c’est pas toujours facile. Je dois avouer que le premier mois dans mon nouvel Univers de maman à été assez éprouvant : je dormais peu, pleurais très souvent et me sentais incompétente. Maintenant que je me suis habitué à mon nouveau mode de vie, tout ça est oublié et je suis heureuse d’être une maman. Être parent vous rend tout simplement meilleur, cela vous pousse au-delà de votre zone de confort.

Chaque fois que j’ai du me lever pour calmer les pleurs de ma petite, j’ai appris à être patiente. Chaque fois que je l’ai déposé dans son berceau plutôt que de pogner les nerfs, j’ai à être sage. Chaque fois que j’ai du me promener des heures pour l’endormir, j’ai à être persévérante. Lorsque je lève les yeux vers le ciel parce qu’elle se réveille alors que je viens à peine de m’assoir pour souffler un peu, son sourire et son excitation à me voir me fait tout oublier et remplie mon cœur de joie.

J’entends souvent que lorsqu’on est parent, nous n’avons plus de vie, plus de moments à nous. À vrai dire, il faut apprendre à prioriser. C’est vrai, je passe la majeure partie de mon temps à m’occuper de ma petite. Justement, j’apprécie encore plus les moments de solitude et je maximise ce temps et l’utilise à bon escient. Il suffit de structurer son temps et de faire les bons choix.

Être parent vous apprend à vous soucier des autres. Depuis que je suis maman, j’ai l’impression d’être plus à l’écoute des besoins des gens qui m’entourent.

Quand je suis découragée et que je me demande bien ce qui a pu me prendre de vouloir des enfants, je me rappel la joie que j’ai eu en apprenant que j’étais enceinte, je me rappel les larmes de joie qui coulaient la première fois que je l’ai vu, je me rappel cette petite voix qui faisait vibrer mon cœur la seconde qu’elle est sortit de mon ventre, je me rappelle combien j’aime cette enfant plus que tout au monde.

Lorsque je la berce et que je me dis : ‘’ vite! Allons la coucher pour que je puisse avoir plus de temps à moi’’, je me rappelle à quel point la vie passe vite. Alors je me rassois, la serre fort et profite de ce moment avant qu’il passe.

Oui, un enfant change une vie. Oui, avoir des enfants demande d’énormes sacrifices. C’est aussi la plus belle aventure dans laquelle je me suis embarquée. Alors ne laissez personne vous décourager ou vous faire oublier toutes les joies que cela vous a apportées.

Le toucher de la bedaine: un sport national!

Classé dans : Uncategorized — mamanpourlapremierefois at 5:24 on Mardi, septembre 6, 2011

mq38m3cj2.jpg

Je croyais que ça arriverait beaucoup plus tard, disons vers le cinquième mois,vous savez quand  ma bedaine  rebondie  aurait été beaucoup plus apparente. Quel choc ça été pour moi de me faire tapoter la bedaine alors que j’avais à peine 1 mois de fait. Disons que je suis une personne extrêmement pudique et je n’aime pas beaucoup qu’on envahisse mon espace personnel. Juste pour vous donner une idée, ça me prend tout mon courage pour donner une accolade  sur la joue. Bon c’est une chose que de  se faire tapoter la bedaine par les gens qu’on connaît bien, mais ça en est une  autre quand on les connaît moins ou pas du tout.  Bref, la première fois que c’est arrivé, je ne savais pas trop comment réagir. En fait je n’étais pas certaine que ça me dérangeait tant que ça. Je me disais que les gens devaient oublié que cette partie de mon corps m’appartient encore et qu’ils ont envie de dire bonjour à la petite crevette qui se cache dans le fin fond de mon utérus. Disons que je sentais plus mon gras se faire ‘’shaker’’ qu’autre chose. Je m’y suis vite habitué et je me suis dit que je n’étais pas au bout de mes peines. En fait, après plusieurs lectures, je me suis rendu compte que très rapidement, le bébé peut sentir le toucher. C’est important pour moi que mon bébé soit familier avec les gens qui m’entourent et Dieu sait que je suis entouré de beaucoup de gens. Maintenant à 8 mois de grossesse, j’ai pris goût au toucher de la bedaine. Elle est plutôt apparente à ce stade-ci de ma grossesse et je ne sens plus du tout que ce bout de corps m’appartient  J . Je suis même fière de ma grosse bedaine et je la pavane comme un vrai Télétubies en manque de câlins ( hihihi) .

____________________________________________________________

Bon, première des choses, si vous connaissez une femme enceinte et que vous sentez que votre main est magnétiquement attirée par ce ventre  (rond ou pas) où grandit ce petit être, je vous dis STOP! Prenez le temps de demander à la future maman si elle est à l’aise avec ce geste. Vous êtes la maman en question: Si ce geste vous  rend mal à l’aise, il faut mettre vos limites, sinon vous allez devenir folle! Amis, parents, collègues, vendeuses, piétons, serveuses….bref, une fois que votre bedon sera tout rond, la terre entière souhaitera toucher votre ventre en pensant que c’est un droit acquis. Je crois que toute chose peu se dire du moment que c’est fait avec diplomatie.

Je crois, pour ma part, qu’il faut être indulgente; les gens aiment les bébés et je me rends compte que les femmes enceintes attirent les regards. Beaucoup vous envient et vous trouvent belle. Pour plusieurs, la grossesse est un évènement heureux et je crois que de toucher le ventre de la maman est une façon de partager cette joie.

Pour conclure, il y a deux otpions qui s’offre à vous: soit vous vous indignez chaque fois que quelqu’un touche votre jolie bedon, soit vous le prenez comme un compliment. J’ai choisis la deuxième option. De cette façon, je vis ma grossesse plus sereinement :) .

P.S. J’ai trouvé une boutique où vous pouvez acheter des vêtements de maternité en ligne. Il faut absolument que vous jettiez un coup d’oeil sur les chandail qui personnifie votre bedaine!

mumandtom.com

Bonne grossesse!

Elle.

Sexualité et contraception durant la grossesse

Classé dans : Uncategorized — mamanpourlapremierefois at 4:33 on Jeudi, juillet 21, 2011

Tout le monde se pose la question sans jamais osez la demander. On se sent tellement ridicule de la poser et pourtant la plupart des futurs parents se la pose: ”Est-ce que ça fait mal au bébé?” Selon ce que j’ai pu lire, la crainte de faire mal au bébé durant une relation sexuelle se ressent plus chez les hommes. Pour la femme, ce serait plutôt le fait de savoir qu’il y a un petit être qui participe à tout cela. Il ne va pas sans dire que les hormones peuvent venir débalancer notre désir sexuel.

 Première des chose. Faire l’amour durant la grossesse ne comporterait aucun risque pour le bébé. La nature est si bien faite. Dès la conception du bébé, un bouchon ( bouchon muqueux) vient bloquer l’accès à l’utérus dans le bus de protéger le bébé. Alors ni le pénis, ni les spermatozoides ne peuvent blesser le bébé. Aussi, le bébé est dans son liquide amniotique qui lui sert d’amortisseur, ce qui fait que lorsqu’on gigotte beaucoup, bien lui ça le berce :) .

Ensuite, mesdames, il est tout à fait normal d’avoir une baisse ou une augmentation de votre libido durant la grossesse. Encore ici, tout cela est vécu différemment chez chaque femme. Certaines perdent complètement le goût tandis que d’autre, en rage.

Sans donner trop de détails, dans ma vie de couple, la grossesse n’a rien changé à ce niveau. Même que je trouve que la grossesse permet à un couple de se découvrir une nouvelle intimité ( massage de la bédaine, parler au bébé, magasiner la déco, etc) ce qui a eu pour effet de nous rapprocher beaucoup mon mari et moi.

Pour ce qui est de la contraception, je vous dirais en premier lieu de demander à votre  médecin. Selon moi, il est logique d’arrêter tout moyen de contraception. De toute façon, vous êtes déjà enceinte :) .

Si vous êtes inquiète, je vous propose de trouver une femme avec qui en parler. J’ai beaucoup de femmes qui m’entourent qui ont passé par là et avec qui je suis à l’aise de discuter de ce sujet. C’est vraiment bon d’avoir une personne de confiance à qui se confier.

voici quelques liens utiles:

http://www.inspq.qc.ca/MieuxVivre/TDM.asp?Recherche=

http://www.mamanpourlavie.com/grossesse-maternite/bien-etre-sante/sexualite/7-sexualite-et-grossesse.thtml

http://www.aufeminin.com/th/sexe-et-grossesse-204-3.html

http://www.jeunepapa.com/grossesse-1.html

http://www.monbebe.com/rubrique/grossesse/grossesse-sexualite.php

Bonne lecture!

Elle.

Fais pas si, fais pas ça, patati et pattata!

Classé dans : Uncategorized — mamanpourlapremierefois at 9:23 on Mercredi, juillet 20, 2011

Maintenant que vous êtes enceinte, il se peut que les gens qui vous entoure vous bombardent de conseils, surtout si vous en êtes à votre première grossesse. C’est normal et c’est une façon pour eux de prendre soin de nous. Le seul bémol est que parfois, on s’y perd. Vous entederez souvent ” fais pas ceci, tu es enceinte” ou ” ne fais pas cela, ce n’est pas bon pour le bébé”.

Premièrement, je ne le répèterai jamais assez, PARLEZ-EN À VOTRE MÉDECIN! Il est le mieux placé pour savoir ce qui est risqué pour le bébé. Pour les résidents du Québec, il y a toujours le 811.

 Pour ma part, je dois vous dire qu’en début de grossesse j’avais tellement peur de perdre le bébé que je me privais de tout. Il est important de comprendre que nos décisions n’affectent plus que nous-même mais aussi le petit bout d’amour qui grandit en nous. Il faut être consciente que vous êtes maintenant deux dans votre corps et que celui-ci travaille maintenant doublement. Le bébé est un petit être fragile tout au long de la grossesse mais surtout lors des trois premiers mois.

Je crois qu’il ne faut pas devenir obssessif et tout arrêter ce qu’on fait. Il faut simplement réaprendre à écouter notre corps qui nous envois de nouveaux signaux. Lorsque je suis tombée enceinte, je me suis informé de ce que je pouvais faire ou non. J’ai continué mes cours de danse tout en prenant plus souvent des pauses et diminuant l’intensité. J’ai appris aussi que quand ça m’élançait ne serait-ce qu’un tout petit peu dans le bas de mon ventre, cela voulait dire ” ARRÊTE”. Je suis une maniaque de caféine et avec l’odorat qui s’amplifie lors de la grossesse…j’ai eu beaucoup de difficulté à résister. On dit qu’on peut se permettre 1 à 2 tasse de café par jour. N’oubliez pas que le coeur de votre bébé est gros comme une tête d’épingle lors du premier trimestre. J’ai donc diminuer ma consommation de caféine et j’ai remplacer le café par du ” Caf-Lib”. Bon ça n’égalera jamais le café mais ça aide à passer l’envie. Je me permet un vrai de vrai café une fois par semaine.

Référez-vous aussi au guide ” Mieux-vivre avec son enfant” sous la rubrique ” enceinte au quotidien”. Ce guide est complet et vous explique très bien ce qui est bon ou non et surtout le pourquoi du comment.

http://www.inspq.qc.ca/MieuxVivre/TDM.asp?Recherche=

Voici d’autre liens qui peuvent vous aider à y voir plus clair:

http://www.enceinte.com/articles/grossesse.html

http://www.mamanpourlavie.com/grossesse-maternite/bien-etre-sante

http://www.hc-sc.gc.ca/hl-vs/preg-gros/index-fra.php

http://www.phac-aspc.gc.ca/hp-gs/index-fra.php

Bonne chance!

Elle.

Les joies de la grossesse:Un journal de grossesse? Pourquoi pas!

Classé dans : Uncategorized — mamanpourlapremierefois at 8:44 on Mercredi, juillet 20, 2011

r_1635.jpg

J’ai toujours aimé regarder les photos de notre famille, de moi et mes sœurs toutes petites. Un jour je suis tombée sur mon livre de bébé et j’y aie trouvé des lettres que ma mère écrivait. Elle parlait de comment elle vivait sa maternité et j’ai beaucoup aimé la lire. Malheureusement il y en avait très peu puisqu’elle n’a pas persévéré dans son projet. Je me suis dit que je ferais la même chose mais dès l’instant ou je tomberais enceinte. Je comprend maintenant le fait que ma mère ait trouvé cela difficile de continuer surtout que dans son cas, j’étais déjà née et qu’elle devait s’occuper de moi. Rédiger son propore livre de grossesse demande beaucoup de temps.Ce qui m’encourage c’est que j’ai envie que mon enfant, plus tard, puisse voir l’humaine en moi avec ses craintes, ses joies, ses peines. C’est vrai, j’ai toujours cru que ma mère était surhumaine, mais en lisant ces mots, j’ai compris que ma maman est humaine et qu’elle a sacrifié beaucoup par amour pour moi. Je l’aime encore plus depuis. Ceux et celles qui me connaissent savent que j’ai en horreur écrire sur papier, mais je m’encourage en me disant que ça ferait un super beau cadeau de 18 ans à mon enfant. Il se vend beaucoup de format de journal de grossesse dans les librairies et même dans les magasins à grandes surfaces comme Walmart. Pour ma part, je voulais quelque chose d’unique et de plus  personnel. Je suis donc allé acheter un gros livre de style         ‘’ note book’’ au Zellers. Chaque fois que je vis quelque chose par rapport à ma grossesse, j’essaie de l’écrire et de l’accompagner d’images et de photos.

Pour celles qui sont moins ‘’ scrapbooking’’ voici des formats tout fait pour vous :

www.agendadegrossesse.com/accueil.php
www.hurtubisehmh.com/catalogue.php?id=1635
http://leblogdemaite.over-blog.com/article-23152878.html

http://livre.fnac.com/a2777152/Alison-Mackonochie-Mon-journal-de-grossesse

Amusez-vous!

Elle.

Vive l’ère technologique: Calculer sa date d’accouchement et le calendrier de grossesse

Classé dans : Uncategorized — mamanpourlapremierefois at 5:15 on Mercredi, juillet 20, 2011

04073049-1.jpg

 

Si vous avez bien suivis mes conseils jusqu’à maintenant, vous devriez avoir pris rendez-vous avec votre médecin. Normalement, la première rencontre se fait vers la huitième semaine de grossesse. Si vous êtes comme moi et que vous ne vous pouvez plus d’attendre se rendez-vous afin de savoir quand vous accoucherez, voici quelque chose de bien intéressant pour vous. Il existe sur le web, des calculateurs de date prévue d’accouchement. Pour ma part, le calcul était assez précis. Sur les calculateur on me disait que ma date tournait autour du 5 novembre et lors de mon rendez-vous, on m’a confirmé pour le 2 novembre. Vous devez savoir la date du début de vos dernières menstruations et le calcul se fait tout seul. Je vous laisse les liens :

http://www.sogc.org/health/pregnancy-calculator_f.asp

http://www.jeunepapa.com/grossesse-4.html

http://www.doucenaissance.ca/formulaire/date_grossesse.html

http://www.doctissimo.fr/asp/accouchement/date-accouchement.asp

 

Aussi, je vous conseil de vous inscrire à un calendrier de grossesse. C’est super! Cet outil vous permet de suivre chaque étape de votre grossesse. Je trouve cela très rassurant et ça nous aide à bien comprendre les étapes de notre grossesse. J’ai des amies qui se sont inscrite à plusieurs calendriers. POur ma part je préfère de loin celui que propose le site de canalvie.com.Voici les liens :

http://www.materneo.com/calcul/Calc266.htm

http://www.divine.ca/fr/maternite-et-famille/calendrier-de-grossesse/c_440/

http://www.canalvie.com/etre-parent/calendrier-de-grossesse/

http://www.babycenter.fr/tools/pregcal/

http://www.phac-aspc.gc.ca/hp-gs/calendar/calendar-fra.phpAmusez-vous!Elle.

Les joies de la grossesse: symptômes pas du tout sympathiques

Classé dans : Uncategorized — mamanpourlapremierefois at 4:41 on Mercredi, juillet 20, 2011

news9012_191212_infirmiere_symptome_fausse_couche_225×135.jpg

Pour ma part, le fait d’être enceinte est un véritable cadeau de Dieu. Je trouve merveilleux de savoir qu’un petit être grandit en moi. Je dois dire que je suis vraiment béni parce que je n’ai pratiquement pas eu de symptômes de grossesse. J’ai eu des nausées durant le premier mois mais rien de vraiment difficile à supporter. J’ai été malade deux fois et c’est tout. Pour mes nausées ce qui a fonctionné pour moi à été de me faire une réserve de bicscuit sec ( biscuit soda) à côté de mon lit. J’en mangeais deux avant le dodo et deux en me levant le matin. Il y a aussi la fatigue, ouuufffff, c’était quelque chose! On m’avait dit qu’on ne pouvait pas comprendre ce type de fatigue avant de l’avoir vécu. Effectivement. C’est important de comprendre que votre corps est chamboulé de changements hormonaux et ça demande du jus à la future maman. Il est primordial de se reposer et diminuer nos efforts physiques. Comprenez-moi bien, je ne dis pas de devenir un légume qui germe sur le sofa! Quand je suis tombée enceinte, je faisait de la danse une fois semaine et de l’aérobie. J’étais tellement épuisée, alors j’ai choisit une des deux activité pour me garder en forme. Je faisais de courtes siestes le plus souvent possible. J’ai solicité l’aide de mon mari pour les tâches ménagère. Normalement l’énergie reprend au deuxiène trimestre.Je fais aussi beaucoup d’insomnie. Je croyais qu’après quelques semaines, ce serait du passé. Eh bien non! Même encore à 25 semaines de grossesse je reste insominaque. J’en ait discuté avec mon médecin et elle m’a dit que lorsque je ne réussis pas à dormir, de rester quand même dans mon lit pour que mon corps se repose. Si on se lève et qu’on fait les cents pas, c’est juste pire. Aussi elle m’a recommandée de boire du lait chaud avant de m’endormir. Elle m’a expliqué que le lait, une fois chauffé, sécrète un type d’endorphine naturel.

Bon, quand elle m’a dit cela, j’ai fait ” OOOUUUAAACCCCHHHHH pas question”. Après quelques nuits blanches, j’étais si découragée que j’ai essayé. Sérieusement, c’est bon du lait chaud. J’ajoute un peu de vanille dedans et le tour est joué. Sérieusement mesdames, ce n’est pas le moment de faire les princesses et je vous dit d’essayer les trucs qui vous sont proposés. Le pire qui peut arrivé, est que ça ne fonctionne pas. Je fais attention quand je reçois des trucs maisons de la part de mes amies, je demande à mon médecin pour être certaine que ce n’est pas risqué pour le bébé.

Soit dit en passant, le lait chaud est assez efficace…en tout cas pour moi! Je dors comme un petit bébé.

 Il faut comprendre que chaque grossesse est unique et est vécue différemment par chaque femme. Voici une liste des symptômes normaux durant la grossesse:

  • Nausées et vomissement
  • Fatigue intense
  • Prise de poids
  • crampes dans les jambes
  • Brûlures d’estomac
  • Constipation/ Hémoroides
  • engourdissement et douleur aux mains
  • Mal de dos
  • Insomnie
  • Fringales
  • Seins plus volumineux et plus sensibles

Si vous n’avez pas votre guide ” mieux-vivre avec notre enfant” je vous oblige à vous rendre dans un CLSC près de chez vous ( http://www.indexsante.ca/CLSC/) et demander votre exemplaire. Sinon essayer de débloquer 20$ de budget pour vous le procurer. C’est un outil formidable! Je vous laisse le lien pour consulter ce guide gratuitement en ligne. Vous trouverez tous les trucs pour remédier aux petits inconforts. Je vous laisse également des liens utiles qui vous en diront plus sur le sujet:

http://www.inspq.qc.ca/MieuxVivre/TDM.asp?Recherche=

http://fr.pampers.ca/fr_CA/Pregnancy

http://www.magrossesse.com/fr/grossesse/suivi-de-grossesse/3226-des-symptomes-devant-vous-alerter

http://www.mamanpourlavie.com/grossesse/cequevousvivez

http://forum.aufeminin.com/forum/matern1/__f109942_matern1-Liste-des-symptomes-de-grossesse.html

http://www.materneo.com/grossesse/symptomes-signes-grossesse.htm

http://www.bebepassion.com/grossesse/signes-grossesse-symptomes.htm

http://www.doucenaissance.ca/devenir_mere/premier_signe.php

Mesdames, je sais que de voir ces listes de désagréments peut faire peur. Comme je l’ai dit, chaque femme vit sa grossesse différement. On ne ressent pas nécessairement tous ces changements à la fois. Pour ma part, j’ai eu quelques nausées, de la fatigue, mes seins ont augmentés de volume ( au plaisir de mon mari :)  ) et c’est pas mal tout. Ok j’avoue, je suis un tout petit peu plus à fleur de peau. Je me dis que c’est un temps à passer et que ça vaut tout l’or du monde puisque c’est parce que mon corps s’adapte afin de mieux acceuillir ce petit trésor.

N’hésitez pas à consulter votre médecin si vous avez des inquiétudes.

Bonne Chance

Elle.

J’ai peur de faire une fausse couche

Classé dans : Uncategorized — mamanpourlapremierefois at 5:11 on Mercredi, juillet 13, 2011

C’est la première crainte qui est apparut quelques heures après avoir vu le petit signe positif sur mon test de grossesse. Je me demandais quelle en était les causes et si j’étais plus à risque étant donné que ma mère en a fait une lors de sa première grossesse. Je me suis mise à manger super bien, pas prendre de bain trop chaud, bref tous les trucs de grand-mère. Savez-vous quoi? Après une semaine, j’en avait marre. Oui je voulais prendre soin de mon bébé mais je ne vivais plus tellement il y avait ‘’supposément” de précaution à prendre.

Je crois que lorsque l’on est inquiète, le plus important est d’en parler à notre médecin. Peut importe ce que nos familles ou amis peuvent nous conseiller, le meilleur en la matière est le medecin qui assure notre suivis de grossesse.

Pour ma part, j’ai finalement compris qu’une fausse couche est souvent dû à un problème de développement du foetus. Si j’avais à faire une fausse couche, c’était parce que mon bébé ne se développait pas bien. J’ai continué à prendre mieux soin de mon corps sans que ça devienne une obssession. De plus, ma foi me permet de prier et de faire confiance à Dieu.

Voici quelques liens pour vous renseigner sur le sujet:

http://www.ahsc.health.nb.ca/Patients/HealthInformation/EmergencyHealthServices/miscarriagefr.shtml

http://www.cfsh.ca/fr/your_sexual_health/pregnancy/miscarriage.aspx

http://www.mamanpourlavie.com/grossesse-maternite/accouchement/fausses-couches/2666-8-questions-sur-les-fausses-couches.thtml

Je vous conseille d’éviter de lire trop les forums où vous pouvez trouvez des informations erronées. Lorsqu’il s’agit de notre santé ou celle de bébé, il est important de se référer à des sites internet fiables, soit les sites gouvernementaux sur la santé. N’oubliez pas le plus important: consulter votre médecin en cas d’inquiétude.

Bonne Chance

Elle.

Quand doit-on annoncer une grossesse?

Classé dans : Uncategorized — mamanpourlapremierefois at 4:39 on Mercredi, juillet 13, 2011

Après avoir réalisé que j’allais devenir maman pour la première fois de ma vie, une excitation s’est emparée de moi. Tout ce que j’avais envie était de le crier sur tous les toîts. Je n’avais que trois semaines de grossesses de complétées et on me disait: ” D’habitude, il faut attendre trois mois avant de l’annoncer pour être certaine que le foetus est bien attaché…”    Trois mois! Mais vous êtes malade! Jamais je serai capable de tenir ma langue!

Je me connais bien. J’étais consciente que si je l’annonçais et que je perdais le bébé, les gens m’en parleraient. La question que je me suis posée est: ” es-tu prête à assumer le fait que si tu perd le bébé, les gens pourraient te poser des questions ce qui raviverait la peine?” Non, je n’étais pas prête à ça du tout mais je ne voulais pas non plus attendre 3 mois. De plus, je savais que je serais capable d’expliquer aux gens et que j’ai une force qui me permetterais de passer au travers. Bref, j’étais prête à toute éventualité. Moi et mon mari avons donc décidé de l’annoncer tout de suite en étant conscient des conséquences.

Allez-y comme vous voulez. Oui c’est important de comprendre que le plus haut risque de fausse couche se situe durant le premier trimestre. Je crois qu’il est important de bien comprendre ce fait mais aussi de ne pas mettre toutes nos pensés la-dessus. Je connais des femmes qui vivent énormément d’anxiété durant le premier trimestre parce qu’elle ne pensent qu’à ça. Il faut trouver un équilibre.

 Vous verrez que durant cette première grossesse, vous recevrez tout un tas de conseils aussi différents les uns des autres. Tant mieux, cela veut donc dire que vous êtes entourée de personne qui se soucie de votre bien. L’important dans tout cela est de vous faire confiance et de prendre des décisions pour vous et non pour les autres.

 Voici ce qu’en pense d’autres femmes:

http://forum.doctissimo.fr/grossesse-bebe/desir-enfant/attendre-annoncer-grossesse-sujet_161315_1.htm

N’hésitez pas de faire des recherches sur internet. Il y a plusieurs témoignages de femmes vivant le même dilème.

Bonne Chance!

Elle.

Page suivante »
 

Créer un Blog | Nouveaux blogs | Top Tags | 14 articles | blog Gratuit | Abus?